QUAI DES FLOTTILLES
"Chalut". Tu es ancien de la Royale ? Ben n'hésite pas. Pose ton sac sur ce quai et enregistre toi. Même si tu n'a jamais foulé ce dernier tu es le bienvenu car tu dois avoir des choses à nous raconter...

Quelques règles à suivre pour le bien de tous :


- En premier lieu, il serait aimable et courtois de ta part de te présenter. tu es le bienvenu parmi nous, mais dis nous sommairement qui tu es, sans oublier de mettre à jour ton avatar en y « glissant » ta « bouille »

. A défaut, ton compte risque d'être supprimé. Merci à toi pour ta compréhension.
- Les membres qui ne posteront pas régulièrement, verront leur compte supprimé au bout de deux mois d'inactivité.

- Pour la bonne lecture des différents messages, le langage SMS est à proscrire, tout comme les fautes d'orthographe qui rendent la compréhension plus que pénible.

Il est certain qu’un minimum d'effort est demandé, si non pourquoi s’inscrire , si tu n'a rien à nous faire partager?

Serais-tu voyeur ?

Pas de cela sur le quai des flottilles.

En une phrase, tu décides de t' inscrire c’est après mure réflexion, donc c’est avec l’intention de nous faire profiter de ton expérience maritime.
L’ensemble des membres , sera heureux de te lire et de te répondre.

Dans cette attente, je me fais le porte parole de l’ensemble des membres en te souhaitant la bienvenue et en te donnant toute notre amitié marine.

Jean-Paul, Fondateur du site « Quai Des Flottilles ».

J. P.

BAROIS GABRIEL THEODORE EUGENE

Aller en bas

BAROIS GABRIEL THEODORE EUGENE Empty BAROIS GABRIEL THEODORE EUGENE

Message par joel16 le Dim 2 Oct 2016 - 15:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Situation de famille

Contre-Amiral Gabriel Théodore Eugène BAROIS
Né le 03 août 1889 à ANGERS (Maine-et-Loire)
Décédé à l’âge de 83 ans  le 21 septembre 1972 à TOULON (Var)

Carrière

Temps de Service dans la Royale 31 ans
Temps de Service à la mer 26 ans
Temps de Commandement 9 ans et demi
Intègre l'École navale en 1908
Il devient Aspirant le 05 octobre 1911 et est affecté au port de Toulon.
Le 1er janvier 1912, il rejoint le Cuirassé Mirabeau au sein de la 1ère Escadre.
Il passe au grade d’Enseigne de vaisseau le 05 octobre 1913.
Le 1er janvier 1914, il devient Second sur la Canonnière Vigilante au sein de la  Division Navale d'Extrême-Orient.
Il est fait Lieutenant de Vaisseau le 09 juillet 1918 et devient Chevalier de la Légion d'Honneur.
Il intègre l’École d'Application des Officiers de Marine le 1er janvier 1921 à bord du  Croiseur Cuirassé Jeanne d‘Arc.
Il est breveté Officier de l'École Supérieure de la Marine dans le cadre de la promotion 1922.
Il est promu Capitaine de corvette le 11 janvier 1927.
Il prend le commandement du  Torpilleur Fortuné le 06 avril 1928.
Il devient Capitaine de Frégate le 10 mars 1930 et Officier de la Légion d'Honneur.
Il est affecté au port de Toulon à compter du 1er janvier 1932.
En 1936, alors Capitaine de Vaisseau, il devient Chef d’Etat-major au sein de la 3ème Division Légère.
Il commande le Cuirassé Provence à Mers-el-Kébir en juillet 1940.
Il devient Contre-amiral après juillet 1940.
Il sera nommé Inspecteur Général de l’Apprentissage Maritime en septembre 1943, poste qu’il occupera officiellement jusqu’en septembre 1944.

Parcours

C’est l’un des moins connu parmi les Amiraux « vichystes » et on ne possède sur lui que peu de renseignements.
On ne le voit réellement apparaitre dans les hautes sphères de la Royale qu’avec la Guerre d’Espagne où il est le Chef d’Etat-major de l’Amiral Gensoul à la 3ème Division Légère. A cette occasion, il sera témoin de l’indiscipline de certains équipages, notamment sur le Croiseur Duquesne en août 1936, et en gardera une certaine méfiance à l’égard de la politique et plus prononcé encore contre les communistes. Il ne fut dans tous les cas jamais un proche de l’Amiral Darlan ce qui parait normal puisqu’il l’était de l’Amiral Gensoul dont au connait l’aversion pour Darlan. En revanche comme tous les marins ayant connu les combats de Mers-el-Kébir du 04 juillet 1940, il commandait la Provence, il éprouve de la haine contre les britanniques. Devenu Directeur Technique de la Compagnie Générale Transatlantique par la volonté du gouvernement de Vichy qui en avait le controle total, il fut installé à ce poste de janvier 1941 à septembre 1943. Il ne s’y fit remarquer que par plusieurs inspections, à l’automne 1941, des quelques bâtiments encore en état de naviguer de la Compagnie en Afrique du Nord.
Il quitta la Transatlantique pour être aussitôt nommé Inspecteur Général de l’Apprentissage Maritime, une charge assez insignifiante au vue de ce qu’il restait de la Royale « vichyste » en moyens et en hommes.

Conclusion

L’Amiral Barois ne pesa en rien sur la grande comme sur la petite histoire de la Royale sous Vichy. Promu à ce grade par nécessité plus que par mérite, son seul commandement prestigieux restera celui du Cuirassé Provence à Mers-el-Kébir, il fut bref et pas spécialement glorieux. Vichy lui donna le poste de Directeur Technique de la C.G.T alors même qu’elle avait perdu plus de la moitié de ses bâtiments, coulés, en mauvais état ou passés sous le pavillon des F.N.F.L. Prendre le commandement  de l’Apprentissage Maritime en septembre 1943, c’est se voir offrir la direction d’un camp de scouts ... . Barois restera pour la postérité un Capitaine de Vaisseau devenu Amiral par nécessité du nombre.
joel16
joel16
Permanent
Permanent

Messages : 4154
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum